Cultures de paix, 2e édition

08 mai 2012 - 26 mai 2012

 

  • Strasbourg

 

Cultures de Paix souhaite proposer chaque année une série d'événements, débats, expositions ayant pour objectif de permettre à chacun de s’interroger et de réfléchir à toutes les dimensions de la notion de paix, à travers les œuvres artistiques et littéraires d’hommes et de femmes engagées

Aborder toutes les dimensions de la notion de paix en appelant à contribution des hommes et des femmes engagés dans un combat pour les droits de l’homme, la reconnaissance de l’autre et une ouverture à des voies alternatives et solidaires : tel est le but du festival, rappelant du même coup, en écho, la dimension spécifique de Strasbourg en sa qualité de « capitale européenne » de la démocratie et des droits de l’homme.

Cultures de Paix a inauguré l’édition 2012, mettant au cœur du débat des sujets majeurs de société comme le multiculturalisme et la crise économique et tentant d’en décrypter les enjeux avec des spécialistes et des scientifiques, comme Thomas Ferenczi, Roland Siegloff, journalistes, le philosophe Benjamin Pelletier, et Riva Kastoryano, directrice de recherche au CERI de Sciences-Po Paris, Gilles Rotillon spécialiste de l’économie environnemetale, Michel Devoluy, professeur en économie ou encore Christian Pierret.
L’association Passages, organisatrice de ces rencontres, fait la part belle aux femmes pour la suite des ses manifestations.
L’invitée d’honneur en est le prix Nobel de la paix 2011, Tawakkul Karman. La journaliste, figure emblématique du Printemps arabe dans son pays, le Yémen, a notamment créé en 2005 l’association « Journalists without chains ». Christophe Buren, pianiste, et Gabriel Dufay, comédien, ouvriront le bal le 8 mai avec un spectacle pour enfants et adultes nostalgiques, centré sur la figure de Babar l’éléphant. Sur une musique de Francis Poulenc et des paroles de Jean de Brunhoff, créateur du personnage, le travail de Christophe Buren interrogera les moyens de vivre en harmonie avec une culture étrangère et de partir à la découverte du monde. Le 9 mai, place à un hommage à de grandes personnalités qui se sont engagées en faveur de la paix et des droits de l’homme. C’est ainsi que le comédien Martin Adamiec proposera la lecture d’extraits de textes majeurs de Vaclav Havel, Stéphane Hessel ou Jorge Semprun.

Le 10 mai, Tawakkul Karman, marraine de l’édition 2012 de Cultures de Paix , participera aux côtés de Marie Laurence Jocelyn Lassegue, ministre de la culture haïtienne, de Dominique Sewane, écrivain, professeur à l’école des affaires internationales, et de Josiane Bigot, magistrate, à une table ronde intitulée : « Comment se faire entendre et lutter contre les injustices, sauver la paix et la culture ? ».

Le 11 mai, Jean Malaurie, ethnologue, géographe et écrivain, grand connaisseur de l’Arctique et du peuple des Inuits, fondateur de la collection Terres humaines, s’exprimera sur ses explorations et son engagement aux côtés des peuples menacés de Sibérie et du Groenland, après la projection d’un film dont il est l’auteur et le temps d’une rencontre avec le public.

Le 12 mai, série de rencontres et de débats organisée au PréO, les jeunes du Chantier théâtre d’Oberhausbergen et la compagnie du Barraban présenteront le fruit de leur travail sur des textes sur la guerre, filmé par les jeunes du CSC de Hautepierre. Après les ados, des praticiens auront la parole en deuxième partie de l’après-midi et exploreront le thème du conflit, qu’il soit social ou de pouvoir : David van Reybrouck, écrivain scientifique, Géraud Didier, dramaturge, Ahmed Ferhati, comédien, et Elena Costelian, plasticienne.
Ce même jour, un grand concert de solidarité pour la Somalie réunira notamment The legend’s of the Golden Gate Quartet, l’actrice et chanteuse Clémentine Célarié ainsi que les musiciens du Creole Jazz Orchestra. Le concert sera ponctué par la lecture de textes engagés.

Le 16 mai, les animateurs Vlad et Solo de l’émission « l’Afrique enchantée », chaque dimanche sur France Inter, animeront toute la nuit durant, un bal déjanté, coloré et rieur.

 

culture+de+paix+2012_1.jpg

 

Enfin, le 26 mai Une dizaine de lecteurs bénévoles de l’association « Lire et faire lire », proposeront des lectures de 15 à 30 min », sur le thème de la Paix. Ces textes lus  par des enfants et des personnes âgées, créent ainsi  une relation intergénérationnelle en lien avec la notion de paix et le regard de l’autre.
Par ailleurs un travail de street art avec des messages de paix écrits ou représentés sur des murs, trottoirs ou panneaux spécifiques sera initié cette année.
Cultures de Paix propose chaque année une série d'événements, débats, expositions ayant pour objectif de permettre à chacun de s’interroger et de réfléchir à toutes les dimensions de la notion de paix.

En 2012, Cultures de Paix mettra à l’honneur, en mars, avril et mai à Strasbourg, des hommes et des femmes engagés qui ont en commun le combat pour les droits de l’homme, pour la dignité et le respect de l’autre. Cultures de Paix ouvre des chemins différents, des voies alternatives pour une société plus humaine et plus solidaire à travers des débats, des moments festifs et conviviaux et s’inscrit résolument dans une modernité en mettant en valeur des jeunes artistes.

La réflexion et la construction de Cultures de Paix se fait principalement à partir d’écrits littéraires : grands textes d’auteurs engagés, écrits poétiques, essais et contes. C’est à partir de cette base riche et solide que Culture de Paix souhaite emmener le public hors des sentiers battus, lui faire prendre conscience de l’importance de remettre l’être humain au centre des préoccupations de chacun.
L’actualité nous montre tous les jours la fragilité de nos sociétés et le risque de les voir basculer d’un instant à l’autre dans le chaos. Cultures de Paix souhaite proposer un espace de réflexion dans lequel la solidarité et le regard de l’autre et vers l’autre à travers sa différence, peuvent conduire vers d’autres voies.

Voir le site

Télécharger


Page précédente