EPOS, le festival des histoires

30 juin 2014 - 06 juillet 2014

 

  • Vendôme (Loir-et-Cher)

 

EPOS, le festival des histoires, a pour objet est de promouvoir et développer la connaissance et la pratique de la littérature orale. En ce sens, EPOS est une sorte de "manifeste" en acte. Sous la direction artistique de Bruno de La Salle et en 40 racontées, 10 conférences, un salon du livre de conte et une nuit où "tout le monde raconte", il témoigne de la qualité proprement littéraire du patrimoine narratif oral de l'Humanité et de l'urgence qu'il y a à redécouvrir ses trésors.  

L'objectif d'EPOS peut se décliner de la façon suivante :

* Promouvoir un genre littéraire : celui de la littérature orale, entendue comme l'ensemble des œuvres d'expression orale participant à la définition d'une culture commune. Par son rayonnement et sa médiatisation (présentation dans l'agenda des festivals du quotidien Libération en 2013, l'un des 12 "festivals littéraires de l'été 2013" d'après le quotidien Le Figaro...), EPOS fait connaître largement un genre littéraire mal identifié.

* Promouvoir une pratique artistique : par l'organisation de stages professionnels pendant EPOS ; en mettant en avant l'APAC (Association Professionnelle des Artistes Conteurs)

* Promouvoir une pratique populaire : pendant les rencontres du matin, il s'agit d'encourager la pratique du récit dans de nombreux domaines et circonstances de la vie quotidienne (à l'accueil d'un enfant, à l'école...) ; en ouvrant des espaces de formation et d'expérimentation au tout public ; en invitant chacun à prendre la parole avec le récit de son choix à l'occasion de la nuit où "Tout le monde raconte"...

* Promouvoir l'édition de livres de conte : à l'occasion du salon du livre de conte organisé le 5 juillet (2 000 références vendues par deux librairies régionales disposant du label LiR + 13 éditeurs spécialisés dont 8 éditeurs régionaux) ; avec le Prix "Cric Crac !" du meilleur album de conte (prix récompensant un album de conte paru en 2013 et décerné par 110 élèves de 5 écoles du Vendômois rural)

* Développer la connaissance de la littérature orale : les moments "savants" organisés pendant EPOS (matinées, cafés de l'après-midi, heures curieuses) permettent à des universitaires et auteurs de partager l'état de leurs connaissances sur un sujet bien spécifique. La qualité de ces moments fait qu'ils sont souvent retranscrits dans la revue de conte "La Grande Oreille" et parfois dans "Les Cahiers de Littérature Orale" édités par l'INALCO. 

* Faciliter l'accès aux livres de conte : en organisant des racontées dans les CDI d'établissements scolaires ; en faisant raconter dans toutes les médiathèques du territoire ; en établissant une bibliographie "Du spectacle aux livres" distribuée à tous les spectacles ; en proposant une petite sélection d'ouvrages en vente à chaque racontée (espace mobile baptisé "librairie itinérante").

Voir le site

Télécharger


Page précédente