Emmanuel Guibert japonais

26 janvier 2013 - 16 mars 2013

 

  • Médiathèque de Landerneau

 

C’est par l’approche originale d’un auteur incontournable dans la bande dessinée, Emmanuel Guibert, que la ville de Landerneau crée l’événement en proposant une exposition sur son travail de création au Japon. Ceci est une occasion de valoriser particulièrement cet auteur-illustrateur, ainsi que d’initier un large public à la culture japonaise grâce à de multiples actions culturelles, et plus particulièrement grâce à des rencontres d’auteurs.

L’EXPOSITION EMMANUEL GUIBERT JAPONAIS
ou la découverte d’un talent aux multiples facettes


« Lors de deux brefs séjours au Japon, en 2003 et 2004, Emmanuel Guibert découvre la ville de Kyoto qui l'éblouit. Souhaitant y retourner, avec en tête l'idée d'un livre, il est invité pour plusieurs mois en 2007, en résidence à la Villa Kujoyama, équivalent de la Villa Médicis au Japon, sous l'égide de Cultures-France.
Installé à demeure dans cette villa qui surplombe la ville de Kyoto, Emmanuel Guibert s'imprègne des lieux, de la ville, de ses habitants, les yeux et le cœur grands ouverts, le pinceau ou le crayon toujours en alerte. Multipliant avec bonheur les supports – papier de riz, huisseries anciennes -, les formats, les techniques, il s'empare de l'essence de la culture japonaise, sans jamais être dans l'imitation. Emmanuel Guibert, Japonais à Kyoto, est tout entier à sa passion du dessin, croquant d'un trait rapide les passants des rues, suivant un spectacle de Nô pinceaux et encres à la main ou bien s'asseyant dans un parc plusieurs heures par jour pour dessiner, comme une longue méditation, un ensemble de temples enfouis dans la verdure. De jour, de nuit, il expérimente avec euphorie.
L'exposition, qui rassemble plus d'une soixantaine d'originaux - lavis, peintures, lithographies, carnets de croquis - nous confronte aux gestes, aux intentions, aux émotions de l'artiste et met en évidence l'immense liberté de ce « fou de dessin », si oriental dans sa discrétion et sa générosité. »
       
Lénaïck Durel, Commissaire de l’exposition

UN PROGRAMME D’ACTIONS CULTURELLES VARIEES,
comme autant d’actions de promotion des auteurs
et de la culture japonaise


Visites et médiation autour de l’exposition : valorisation du travail d’auteur-illustrateur d’Emmanuel Guibert

Visite tout public
L’exposition sera visible aux heures d’ouverture de la médiathèque. Des outils d’aide à la visite seront proposés aux visiteurs :
-    présentation de l’auteur et de son travail
-    livrets-jeux pour les enfants
-    commentaires audio de certaines œuvres disponibles via un flashcode en téléchargement ou écoute sur place

Visite des groupes
L’équipe de la médiathèque accueillera des groupes sur rendez-vous (le jeudi et vendredi matin).
Une formation à la visite de l’exposition est prévue afin d’en assurer au mieux la médiation. (mercredi 30 janvier)
Selon le niveau, un accompagnement différent leur sera proposé :
-    Cycle 2 (Grande section à CE1) : présentation de l’exposition sous forme ludique : puzzles, memory, jeu des 7 erreurs, suivie de contes japonais.
-    Cycle 3 : (CE2-CM2) : présentation de l’auteur et de l’exposition puis visite de l’exposition grâce à un livret-jeu.
-    Collège-lycée et au-delà : présentation de l’auteur et de l’exposition puis visite en semi-autonomie grâce à des livrets d’exposition et des commentaires en audio-guide.

Trois objectifs principaux guident nos choix de médiation auprès du public :

-    Le premier objectif est de faire connaître l’univers artistique de cet auteur majeur de la bande dessinée et de promouvoir le métier d’auteur-illustrateur.

-    L’objectif pour les plus jeunes est de les familiariser avec des œuvres d’art et d’exercer leur sens de l’observation des illustrations de manière très ludique.

-    Le dernier objectif est de sensibiliser le public à la culture japonaise dans sa diversité.



Rencontres d’auteurs

Rencontre tout public avec Emmanuel Guibert
Samedi 26 janvier, 10h30
Rencontre avec Emmanuel Guibert animée par Christian Ryo, directeur de Livre et lecture en Bretagne. Il sera question de l’exposition, de Japon et bien entendu  de bande dessinée.
Cette rencontre sera suivie d’une vente dédicace assurée par la librairie Excalibulle.

Rencontre à la médiathèque avec Victoria Tomoko Okada, traductrice de manga
Pour des scolaires :
Jeudi 7 février, 13h30-16h30
Des classes du collège Mescoat aborderont avec Victoria Tomoko Okada la culture japonaise et plus particulièrement la culture manga.
Les adolescents, lecteurs férus de manga, pourront ainsi explorer ce genre par une approche différente en décryptant ainsi la vie japonaise et sa culture.
C’est aussi l’occasion de découvrir le travail indispensable du traducteur, chaînon souvent méconnu de la chaîne du livre.



Mise en valeur de la littérature japonaise


Chasses aux haïkus avec Alain Kerve
Public adulte
Samedi 9 février en breton (avec l’appui de Malo Bouëssel du Bourg) et Samedi 16 février en français (14h-17h)

« Une « chasse aux haïkus » dites-vous ? Et d’abord, qu’est-ce qu’un haïku ? Composé à l’origine de dix-sept syllabes disposées en trois parties, le haïku est un poème court qui doit obligatoirement faire référence à la nature, d’une manière ou d’une autre. On peut également y trouver une césure au premier ou au deuxième vers. Il n’est pas interdit non plus d’y glisser un peu d’humour. Le tout doit être ramassé, dense, et fonctionner à la manière d’un flash ou d’un éclair.
Une « chasse aux haïkus » est l’adaptation d’une technique japonaise qui nous fait découvrir les vertus de la composition poétique à plusieurs.
Il y a d’abord une petite présentation de ce qu’est un haïku à travers plusieurs exemples. Puis le groupe se déplace pour découvrir un lieu particulièrement intéressant, paysage ou monument historique, ou un métier particulier. L’idée est de faire vivre au groupe un moment de convivialité et de créativité. C’est au cours de ce moment fort que chacun pourra noter tout ce qui attire son attention ou frappe son imagination.
Puis se fait le retour au lieu de départ, et les participants restituent alors ce qu’ils auront vécu suivant les techniques du haïku transmises par l’animateur. Se feront alors une mise en commun et un échange pour améliorer encore et encore les poèmes qui auront été composés. Les participants découvrent au cours de cet échange les possibilités insoupçonnées de la création collective en poésie. »

Alain Kerve


Atelier lecture
Le vendredi 15 mars de 15h à 17h
L’association des villes françaises propose un atelier lecture pour échanger autour des romans d’Haruki Murakami, et plus particulièrement le roman Le Passage de la nuit.
Cet atelier se réunit de façon mensuelle à la médiathèque, il ouvre à cette occasion ses portes au tout public pour parler de littérature japonaise, et plus particulièrement de l’un des auteurs japonais les plus connus.


Contes : valorisation de la tradition orale

Spectacles de contes par Pascal Mitsuru, conteur japonais
Mercredi 30 janvier la médiathèque proposera dans la salle de spectacles Le Family deux spectacles de conte :

Pour les enfants de 3 à 6 ans, à 10h30
Petites histoires au Pays du Soleil levant
Dans une "boîte à malice", le renard Kitsune se cache et refuse de se joindre au conteur pour raconter des histoires. Alors, le conteur se retrouve tout seul. Ce n'était pourtant pas ce qui était prévu ! Mais, heureusement, la boîte à malice contient bien des histoires ! Et voilà que surgissent en complicité quelques compagnons : un "gros" chien, une souris, quelques singes, et d'autres animaux...
Tous ces protagonistes de ces "Petites Histoires au Pays du Soleil levant" invitent à aller voir au-delà des apparences et se jouent avec plaisir de certains travers bien humains : la convoitise, l'égoïsme, l'envie… pour mettre en avant des valeurs de tolérance et de respect. Une manière, donc, de s'amuser en écoutant des histoires de la tradition japonaise qui, avec légèreté et sans "faire la leçon", renouent avec l'humanité !

Public familial à partir de 5 ans, à 15h
Histoires et contes du Japon
Au Pays du Soleil Levant, on racontait, dans les campagnes d'autrefois, des histoires pleines de mystères. Dans ces histoires, on voyait surgir des animaux qui, par leurs comportements, ressemblaient étrangement aux hommes : on les découvrait tour à tour malins, méchants, hypocrites, voleurs… et parfois aussi, serviables et tendres.


Heures du conte de la médiathèque
Heure du conte du samedi pour les enfants de 3 à 5 ans, à 10h30
Samedi 2 février et 2 mars, deux lecteurs bénévoles viennent raconter des histoires en lien avec le Japon. Ces heures du conte sont proposées régulièrement dans le cadre d’un projet autour de la lecture mené conjointement par la médiathèque et la maison pour tous/ centre social de Landerneau.
Heure du conte du mercredi pour les enfants à partir de 5 ans, à 15h
Mercredi 20 février, contes, histoires japonaises et Kamishibaï seront proposés aux enfants. Cette heure du conte est animée par Nadia, bibliothécaire jeunesse.


Culture populaire japonaise : manga, dessin animé japonais


Rencontre « Génération Albator »
Vendredi 15 février à 18h30
Hervé Belvaire, spécialiste du manga et du dessin animé japonais, nous présentera de façon interactive l’arrivée des premiers dessins animés japonais à la télévision française de la fin des années 1970 jusqu’à la fin des années 80. Extraits de dessins animés et échanges pour amateurs et nostalgiques d’Albator, Bouba, Heïdi et autre Nicky Larsson.


Cinéma d’animation


Ciné-concert « Arrietty » avec la harpiste bretonne Cécile Corbel
Dimanche 24 février à 17h au cinéma Le Rohan, en partenariat avec le collectif ciné.
Musicienne, chanteuse et compositrice, Cécile Corbel est née dans le Finistère, où elle découvre la harpe celtique. En 2008, la sortie du disque « Songbook vol.2 » lui vaudra l’attention du public. Il s’en suivra en 2010 l’écriture de la bande originale du film d’animation « Arrietty, le petit monde des chapardeurs » vu par plus de 9 millions de Japonais et Coréens et plus de 850 000 personnes en France. Elle a reçu en 2011 le prix de la « Bande originale de l’année » et un disque d’or au Japon. Après un concert de Cécile Corbel, les spectateurs pourront visionner le film d’animation puis échanger avec la musicienne sur cette formidable aventure artistique.


Ateliers

Origami
Mercredi 6 février et 6 mars, 10h et 14h
4 ateliers de découverte de l’art du pliage japonais : kabuto, grenouille, grue et rose de papier.
Ateliers animés par Takako Salaun.
Des ateliers pour les enfants et des ateliers pour les familles où parents et enfants partagent un temps de créativité.


La vie quotidienne des enfants au Japon
Jeudi 31 janvier
Tania Durose, interprète japonaise, rencontrera des classes de primaire pour leur parler de la vie des enfants au Japon, de l’école au Japon.
En abordant ainsi des aspects de la vie quotidienne, les enfants approcheront une culture différente de la leur.


Bricolages japonais
Mercredi 27 février de 15h à 17h
Fabrication d'un kimono japonais en papier, animé par Annick Bodenez et Catherine Darchen de l'atelier de dessin de la Fonderie Théâtrale.


Jeux de lecture sur le thème du Japon
Le mercredi 13 février de 14h à 16h
La Maison pour tous / centre social propose une après-midi autour des jeux de lecture et jeux traditionnels asiatiques comme le jeu de go par exemple.


Programmation complémentaire


La maison pour tous / centre social de Landerneau, en tant que partenaire régulier de la médiathèque, s’associe naturellement au projet pendant les vacances d’hiver.

Accueil de loisirs, espace jeunesse et animation en famille ont souhaité développer leur approche socioculturelle et ainsi renforcer le travail de médiation initié pendant ces 2 mois à Landerneau autour de la culture japonaise.

Au programme :
-    exposition autour du studio Ghibli,
-    stage manga animé par l’auteur de bande dessinée Alain Robet en partenariat avec la médiathèque,
-    troc manga,
-    soirée cosplay,
-    démonstration d’arts martiaux,
-    art floral japonais
-    ateliers cuisine.

L’Université du Temps Libre propose des conférences bimensuelles dans la salle de spectacles attenante à la médiathèque. Elle s’associe également à notre projet en programmant une conférence en lien avec notre thème.
Pour l’occasion, les 450 adhérents de l’Université du Temps libre pourront écouter l’économiste Pierre-Emile Durand autour de la question : « Comprendre le Japon et les Japonais » le mardi 12 mars.


En proposant 1 ou 2 rendez-vous chaque semaine à destination de publics très différents,  et en associant de nombreux partenaires sur le territoire, ces actions culturelles sont autant de moments de médiation et de valorisation qui contribuent :
- à développer les échanges interculturels,
- à mettre à l’honneur le talent de l’auteur-illustrateur Emmanuel Guibert,
- et enfin à aborder la culture japonaise et sa diversité.


Voir la présentation de cet événement « Emmanuel Guibert japonais » sur le site de la ville de Landerneau
Sur ce site, le dossier de presse de l’événement ainsi que des affiches peuvent être téléchargées.

Consulter le programme complet sur le blog de la médiathèque.




Voir le site

Télécharger


Page précédente