Erwan Tymen – Dix-neuf jardins, de l’Andalousie à la Bretagne

16 août 2014

 

  • L’école des filles, 25 rue du Pouly, 29 960 HUELGOAT

 

Lors de sa rencontre à l’école des filles, Erwan Tymen présentera son ouvrage « Dix-neuf jardins ». Il reviendra sur sa participation aux Floralies de Lorient, Nantes ainsi que Paris.

« Il est le peintre qui manie la palette des végétaux et l’architecte du paysage qui le structure. »

Installé près de Quimperlé, Erwan Tymen est un paysagiste d’exception reconnu au-delà de la France. Ce « peintre du vivant » sculpte les arbres et utilise toute la palette des verts pour ses tableaux monochromes de massifs végétaux.  Ces jardins, de la Bretagne jusqu’à l’Andalousie, imposent l’artiste jardinier comme un précurseur et une référence.

« La supériorité de l’homme sur la nature n’a pas sa place. Je m’adapte aux circonstances, je ne suis qu’un bon copieur de la nature. »

Erwan Tymen se définit lui même comme un compositeur. Il accorde les formes, les textures et les couleurs à « l’histoire des hommes ». Selon lui, le jardin doit s’accorder au paysage environnant et respecter une « part d’improvisation » pour obtenir une « réelle harmonie ».

 « Mon rôle est de me laisser guider et influencer par tout ce qui va venir de l’extérieur. Je n’existe plus. »

Breton d’origine, Erwan Tymen rejoint l’école du Chesnay à Versailles à l’âge de 15 ans, pour y apprendre le métier d’horticulteur. Il crée et aménage des jardins de particuliers depuis les années 1960. Très tôt, ses nombreux voyages d’études le conduisent à s’intéresser aux jardins et paysages des pays scandinaves qui retiennent particulièrement son attention. Passionné par L’Irlande, il s’inspire de ses observations et les expérimente dans ses jardins bretons.

Erwan Tymen a participé aux Floralies de Lorient (1967), de Nantes (1977), puis de Paris (1979) sur lesquelles il revient dans « Dix-neuf jardins » édité chez Coop Breizh.

 

Droits réservés : L'école des filles


Page précédente