FESTIVAL LA VOIX EST LIBRE

05 juin 2014 / 20h

 

  • Maison de la poésie, Paris

 

Pour la deuxième année consécutive, la Maison de la Poésie, devenue elle aussi un refuge des formes hybrides et des expressions libres, offre un mouillage idéal au lancement de la 11ème édition du festival la Voix est Libre. En associant la mémoire vive des exilés de la guerre d’Espagne à l’actualité brûlante d’une révolution égyptienne confisquée qui n’en finit pas de compter ses victimes, cette soirée donne tout son sens à l’art en tant qu’acte de résistance face à la mort, avec le chant des mots comme ultime champ de bataille.

______________________________________________
La Boîte aux lettres du cimetière
CATHERINE FORMENT Voix - Texte de Serge Pey : La boite aux lettres du cimetière, Zulma, 05/2014
BERNARDO SANDOVAL Guitare flamenca

Création en coproduction avec le Théâtre Garonne
La voix de la comédienne Cathy Forment et la guitare du grand maître flamenco Bernardo Sandoval, exilé du franquisme, ressuscitent les aventures des enfants pris dans les tourments de la guerre d’Espagne sous la plume vibrante du grand poète Serge Pey, lui-même héritier de la liberté et du combat de ses pères, tous républicains et résistants.
______________________________________________
Revolutionary Birds
ABDULLAH MINIAWY (Égypte) Poésie, chant
AHMED SALEH (Égypte) Musique électronique
MEHDI HADDAB Oud électrique
Création réalisée dans le cadre de La Voix est Libre au Caire et à Alexandrie, en coproduction avec le festival D-CAF et l’Institut Français.

Le poète et chanteur Abdullah Miniawy, venu de la région agricole d’El Fayoum, est devenu le porte-parole d’une jeunesse égyptienne qui n’hésite plus à mettre son inspiration au diapason de ses aspirations politiques et sociales. De sa voix bouleversante, il met ses textes en musique en mêlant chant classique arabe, slam, soufisme et énergie rock. Son ami Ahmed Saleh, membre fondateur du groupe Télépoetic, s’affirme en Égypte comme l’un des fers de lance d’une scène électro-rock bouillonnante. Leur rencontre commune avec le joueur de oud électrique Mehdi Haddab – auteur d’un parcours prolifique auprès des groupes Ekova, Duoud, Speed Caravan ou des musiciens Rodolphe Burger, Brian Eno, Alain Bashung, Tinariwen et Gorillaz – a offert un moment riche en émotion à la première tournée du festival La Voix est Libre en Égypte. Nous qui avons vécu un tel choc, sommes particulièrement fiers de pouvoir présenter ce projet en France pour la toute première fois !


Page précédente