Journée nationale d'études et de rencontres : 1990-2010, vingt ans d'écritures théâtrales en France

04 novembre 2010

 

  • Onyx-La Carrière, théâtre de Saint-Herblain (1, place Océane 44815 Saint-Herblain)

 

Une journée, un événement, en compagnie de huit auteurs pour écouter, comprendre et échanger : le théâtre considéré du point de vue de la fabrique du texte avant qu'il ne se déplace à la scène. Ces invités, avec le public, vont tenter de définir la place de leurs écritures dans le champ de la littérature et leur prise en compte dans les pratiques de lecture ; d'analyser leurs expériences professionnelles et techniques d'auteurs, parfois également comédiens, metteurs en scène, scénographes, essayistes, formateurs, enseignants, directeurs de compagnies ou de structures culturelles ; de mesurer l'évolution de la place du texte de théâtre dans la société d'aujourd'hui ; de réfléchir sur la capacité de la littérature théâtrale à interroger notre monde.

Dans ces échanges seront abordées, suggérées notamment par les auteurs invités, les questions, au théâtre toujours (particulièrement pour la France et aujourd’hui — par rapport à l’Europe et aux générations précédentes), de la narration, du personnage, du dialogue, du récit, de la théâtralité, de la postmodernité, des frontières entre les genres littéraires, de la place et de l’indépendance de l’écrivain dans le théâtre, de l’actualité de la fable, des parcours menant à l’écriture dramatique, de l’écriture face au plateau, de l’écriture en prise avec le réel, de l’écriture collective, des écritures de femmes, etc.
On retrouvera les enregistrements des interventions, échanges et lectures sur le site Internet de La Bibliothèque, ainsi que les textes des communications écrites des auteurs, prononcées au cours de la journée.

Le programme
À 9 heures, accueil à Onyx autour d’un café par M. l’adjoint à la Culture.

À 9h30, présentation de la journée par Laurent Maindon, modérateur*, suivie
de trois interventions d’auteurs :
« La fin des figures de rhétorique dans l’écriture théâtrale des vingt dernières années », par Dominique Paquet.
« Comment écrire sans raconter ? », par Philippe Dorin.
« Une écriture du temps », par Jean-Pierre Sarrazac.

Intermèdes musicaux par Yann Théophage, en partenariat avec la Maison des Arts de Saint-Herblain ; chaque intervention est suivie d’une discussion avec la salle.

À 12h15, Marion Aubert présente sa « comédie hystérique et familiale » jouée le soir, Orgueil, poursuite et décapitation (Actes Sud-Papiers), mise en scène par Marion Guerrero.

À 12h30, déjeuner-buffet (payant) servi dans le hall d’Onyx.

*Laurent Maindon, metteur en scène et directeur artistique (Théâtre du Rictus, Nantes)

Informations complémentaires : site Internet de la bibliothèque de Saint-Herblain

Télécharger


Page précédente