Journées phares du PEN Club Français à l'occasion de son 90e anniversaire

11 janvier 2017 - 12 janvier 2017

 

  • 6 rue François Miron 75004 Paris 

 

Trois colloques avec tables rondes au cœur même de la vocation  du PEN CLUB Français

11 / 12 janvier 2017 : Défense et illustration des libertés d'expression et de création

15 / 16 février 2017 : Défense et illustration de la langue et de la littérature françaises 

01 / 02 mars 2017 : Illustration du rôle des revues de poésie et des poètes animateurs de ces revues. Rôle des Prix de poésie et des actions en faveur de la poésie en France aujourd'hui. 

"Journées Phares" du P.E.N. Club français, au 1er trimestre 2017

Trois colloques avec des tables rondes entre janvier et mars 2017. Interventions et participation aux débats de nombreux écrivains français et francophones qui viendront éclairer les problématiques abordées et nourrir les débats.

Les 11 et 12 janvier 2017 : En  lien avec la commémoration des attentats à Charlie Hebdo: "Défense et illustration des libertés d'expression et de création"

C’est tout l’enjeu pour notre République laïque et pour toutes les démocraties de faire en sorte que les artistes en général, les écrivains en particulier, qui sont aux premières loges pour défendre la libre expression et la création totalement affranchie des tabous, préjugés ou anathèmes de toutes sortes puissent continuer à le faire sans crainte, en toute indépendance et sans subir le feu  des fanatiques de tout ordre, pas plus que  les attaques judiciaires d’associations rétrogrades qui voudraient faire valoir des dogmes obscurantistes comme supérieurs aux lois de la République.

Les 15 et 16 février 2017 En lien avec la célébration du vingtième anniversaire de la mort du grand poète québécois Gaston Miron (l'auteur de L'Homme rapaillé - Poésie Gallimard et L'Hexagone).

"Défense et illustration de la langue et de la littérature françaises »

Les enjeux  actuels à l’heure de la mondialisation et de la reconnaissance de la riche diversité des cultures et des langues par des écrivains et poètes de divers continents.

Miron s’engagea sa vie durant pour défendre et enrichir par son œuvre sa langue opprimée et ouvrir la possibilité d’une grande littérature de langue française dans son pays. Cet immense poète eut droit à des funérailles nationales au Québec.

Toutes les littératures aujourd’hui peuvent accéder à l’universel, comme ce fut le cas de la littérature québécoise qui existait à peine il y a soixante ans, avant ce que l’on a appelé « la révolution tranquille ».  Une  même langue  parlée sur plusieurs continents s’enrichit par des œuvres aux tonalités, aux expressions, aux styles très divers. C’est le cas de la langue française comme de la langue portugaise ou de la langue espagnole dont les expressions littéraires sont très variées, selon les écrivains de différents continents qui les utilisent.

Les 1er et 02 mars 2017 : En lien avec la disparition récente du poète Jacques Charpentreau, président de la Maison de Poésie / Fondation Emile Blémont reconnue d'utilité publique et suite à la parution d'un numéro double de la revue de poésie Le Coin de Table :

"Illustration du rôle des revues de poésie et des poètes animateurs de ces revues 

Rôle des Prix de Poésie et des actions en faveur de la poésie en France aujourd'hui "


Page précédente