L’INVITATION AUX VOYAGES

19 octobre 2017 - 22 octobre 2017

 

  • THEATRE DU CASINO

    1, avenue Edouard VII 64200 BIARRITZ

 

L’INVITATION AUX VOYAGES – Li(v)re en scène est un festival de littérature et de théâtre, qui porte à la scène des adaptations inédites d’œuvres littéraires sur un thème lié au voyage et plus particulièrement au mouvement du monde, à son humeur.

L’INVITATION AUX VOYAGES se veut une fenêtre ouverte sur l’actualité, un moyen d’appréhender le monde de demain, de percer les connaissances des hommes.

Ce rendez-vous littéraire souhaite également redonner l’envie de lire à toutes les générations,  faire découvrir ou redécouvrir des auteurs et inviter chaque spectateur à voyager à l’intérieur d’une œuvre pour peut-être mieux se connaître, se reconnaître.

L’Invitation aux voyages, un festival de découverte, d’ouverture sur les autres parce que le livre offre le plus beau voyage.

Durant quatre jours, le festival présente, des lectures mises en scène, des rencontres littéraires, des conférences et des expositions, en écho à la thématique proposée.

Cette année,  pour sa deuxième édition le festival  se déroulera du jeudi 19 au dimanche 22 octobre 2017 et aura pour thème : Révolution(s).

Durant 4 jours le festival propose :

Des lectures spectacles

Le festival commande à des auteurs (dramaturges, romanciers) des adaptations inédites de romans, essais, correspondances journaux etc, pour la scène,  dont le sujet est lié au thème annuel du festival.

Chacune de ces créations sont mises en espace par un metteur en scène. Les comédiens ont le texte en main.

Des rencontres 

Littéraires et des débats avec des auteurs, philosophes, historiens, journalistes.

Des séances de signature 

Avec les librairies partenaires.

 

Des expositions 

En lien avec le thème.

Des éditions

Publication de certains textes adaptés aux Editions Triartis dans la nouvelle collection L’Invitation aux Voyages, créée pour le festival.

THEME DU FESTIVAL : RÉVOLUTION(S)

Le 22 juin 1633 Galilée, alors âgé de 70 ans, est condamné à la prison à vie par l'Inquisition pour avoir soutenu le système héliocentrique de Copernic.   Il est obligé de renier ses observations scientifiques et en particulier que la terre tourne  autour du soleil et sur elle-même, fait qu’il avait pourtant constaté de ses propres yeux grâce à sa grande lunette.

On raconte que Galilée au moment d’abjurer, aurait murmuré « Et pourtant elle tourne ».

Il est dans la nature des Révolutions de transformer le monde et la vision que l’on en a de manière irréversible, en rendant caduques et obsolètes les préjugés du monde précédent.

Et c’est ainsi que l’homme a dû renoncer successivement à sa vision de la Terre plate, de sa place centrale dans l’univers,  de la création du monde en sept jours, de sa place hiérarchisée dans le vivant à l’image d’un Dieu unique,  de réfuter l’inégalité hommes /femmes, de réfuter la dominance d’une classe sur l’autre et même avec Freud du contrôle absolu de sa conscience.

Ses Révolutions sociales, scientifiques, politiques, culturelles, sexuelles toujours faites pour l’évolution de l'homme et son émancipation, font naître de nouveaux mondes innovés,  jusqu’à leurs prochaines mises à bas.

Nous avons choisi de présenter quelques moments de ces métamorphoses, ces moments imprévus, sauvages, charnières entre deux mondes où l'on voit l’évolution d’une société sur une autre par le passage d’une pensée à une autre.

Télécharger


Page précédente