Poésie dans(e) la rue... côté jardin !

01 octobre 2016

 

  • Jardins des plantes de Rouen   114 ter avenue des Martyrs de la Résistance – Orangerie : entrée rue Dufay

 

Le festival « Poésie dans(e) la rue » investit pour sa 6ème édition un nouvel espace public, le Jardin des plantes de Rouen. 

Fidèle à sa volonté de faire connaître la création poétique actuelle, de provoquer des rencontres inédites, le festival accueille cette année poètes, éditeurs, musiciens et danseurs dans la superbe Orangerie et dans les allées du jardin.

 

Après cinq éditions réussies dans le quartier historique de Rouen, le quartier et l’Aître St-Maclou, le festival, porté par l’Association Détournements, va s’établir le samedi 1er octobre 2016 au Jardin des Plantes, lieu très fréquenté, dans un format non-stop 14h - 24h.

Six poètes invités et onze maisons d’édition sont au rendez-vous cette année.

Lectures seules, lectures dansées, performances, spectacle et déambulations poétiques se dérouleront en extérieur, ou dans la superbe Orangerie.

Une soirée d’ouverture, le vendredi 30 septembre au soir, permettra d’entendre deux des poètes invités, Edith Azam et Emanuel Campo. 

Deux ateliers, un atelier d’écriture, animé par Edith Azam et un atelier de mise en voix de la poésie contemporaine animé par Patrick Dubost, sont proposés au public (sur inscription)

 

Les auteurs invités sont :

Patrick Dubost (Lyon). 

Il a publié une trentaine de livres, dont certains sous le nom de son alter ego Armand Le Poête. Son travail très ancré dans l’oralité  l’a conduit vers la performance et vers les rencontres avec le théâtre, la marionnette, les univers musicaux. Fil rouge du festival, il interviendra à plusieurs moments.

Sophie Loizeau (Paris). 

 Elle a publié plusieurs livres marquants aux éditions Flammarion, Rehauts, l’Amandier, dont le propos est de tenter de donner une visibilité du féminin dans la langue.

Edith Azam (Montpellier).

 Après des études de lettres modernes et de sciences de l’éducation, elle se consacre à l’écriture. A été conseillère « performances littéraires » au Festival de Lodève. Nombreuses résidences d’auteur et lectures publiques. Une vingtaine de livres publiés à ce jour chez P.O.L, l’Atelier de l’Agneau ou la Dragonne.

Emanuel Campo ( Lyon).

 Jeune poète pluridisciplinaire, il se consacre autant à la page qu’à la scène et travaille avec des metteurs en scène, des chorégraphes, des musiciens, des poètes en tant qu’auteur, comédien ou interprète… Son premier recueil Maison. Poésies domestiques publié il y a peu aux éditions la Boucherie littéraire traite du quotidien et de la paternité. Il dirige la compagnie Étrange Playground et crée en 2015 le spectacle « On est là » avec le poète kanak Paul Wam.

Franck Doyen (Nancy). 

Il est co-organisateur de la Biennale POEMA qui a lieu de février à juin dans plusieurs départements de l’Est de la France et jusqu’en Belgique et au Luxembourg. Il a publié neuf livres chez divers éditeurs, dont « Champs de lutte »  chez Aencrages. Il sera accompagné d’Aurore Gruel, danseuse.

Jacques Rebotier (Paris).  

Poète et compositeur. Depuis des années, il brouille les pistes sémantiques et sonores dans des spectacles, concerts, performances. Son duo avec Elise Caron, (comédienne, chanteuse et improvisatrice) Des Feuilles et des feuilles, à chaque fois renouvelé, est une joyeuse lecture-concert, en parlé-chanté-désenchenté.

Les éditeurs invités viennent de plusieurs régions et reflètent la diversité et la richesse de la production poétique actuelle.  

Les éditions Potentille (Nièvre), Isabelle Sauvage (Finistère), les Venterniers (Nord), Christophe Chomant  (Rouen), le Dernier Télégramme (Limoges),  habitués du festival, et d’autres maisons d’édition venant en lien avec les auteurs invités cette année : La Boucherie littéraire (Vaucluse), la Rumeur Libre (Loire), l’Atelier de l’Agneau (Gironde), le centre de Création pour l’enfance du Tinqueux (Maison de poésie de Reims), les éditions du Petit Flou (Corrèze) et les Carnets du dessert de lune (Belgique).

Trois musiciens-improvisateurs accompagneront certains moments, Guillaume Laurent (sax), Nicolas Lelièvre (percussions) et Olivier Hue (oud, guitares).

Plusieurs interventions feront se croiser danse et poésie, avec la présence des danseuses Gisèle Gréau (Cie Le Grand Atelier, Corrèze), Manuella Brivary (Cie Aller Simple), Aurore Gruel (Cie Ormone, Nancy), et les danseuses de l’atelier chorégraphique de Sophie Durremberger (Rouen).

 

Lectures du samedi 1er octobre :

15h20  lecture d’Edith Azam

16h00  lecture dansée avec Gisèle Gréau, Manuella Brivary et Alain Fleury (comédien)

16h30  randonnée poétique au jardin avec Armand Le Poête

16h45  lecture d’Emanuel Campo

17h30  lecture de Sophie Loizeau

20h00  forme poétique dansée avec Franck Doyen et Aurore Gruel

20h30  lecture-spectacle de Jacques Rebotier et Elise Caron

21h45  lecture-performance de Patrick Dubost

Voir le site

Télécharger


Page précédente