Rencontre nationale des résidences d'auteurs

15 septembre 2017 - 16 septembre 2017

 

  • Lombez (32)

 

A l’occasion de son dixième anniversaire, la Maison des écritures de Lombez, résidence d’auteurs, convie ses homologues. Le vendredi sera consacré à des échanges sur les conditions d’exercice de leurs missions de soutien à la création et d’irrigation des territoires. Le samedi célèbrera la création littéraire avec des auteurs, des artistes et le grand public. 

Célébrer l’anniversaire d’une résidence d’auteurs, c’est célébrer la création littéraire. Quels invités plus sensibles à une telle célébration que nos alter egos et cousins des quatre coins de France, eux qui œuvrent aussi année après année à l’accueil de cette création en marche ?…..

Plus de cent structures sont recensées, qu’il s’agisse de lieux associatifs ou de festivals, médiathèques départementales ou autres acteurs qui accueillent régulièrement et professionnellement des auteurs, pour des périodes qui conjuguent de façons très diverses création et rencontres avec un territoire et ses publics.

Le territoire national est donc maillé de lieux de soutien à la création littéraire. Il faut se féliciter que ces points d’appui existent dans l’environnement des auteurs, en une période où les acteurs marchands de la chaîne du livre traversent des turbulences économiques (Amazon notamment) qui fragilisent les prises de risque créatives.

Mais ces résidences composent un maillage géographique sans véritable structuration de réseau. Ni labels, ni fédération, ni association, ni rendez-vous institués par l’usage ne permettent à ces acteurs de partager des repères, des bonnes pratiques ou leurs interrogations. Les travaux universitaires ou tentatives de chartes (aujourd’hui peu actualisés) ont ainsi manqué de résonnance collective. La connaissance mutuelle entre structures est aujourd’hui très limitée, les partenariats et collaborations à peu près inexistants, de même que les positions concertées.

Dans un premier temps, notre proposition entend donc activer un dialogue entre des structures qui partagent un même souci central : celui des conditions de la création littéraire et de sa rencontre avec un territoire.

Une première journée permettra des échanges sur les missions et conditions des activités des résidences. La seconde journée mettra à l’honneur la création poétique et littéraire, livrant à quelques invités de choix le soin de proposer jeux littéraires, conversations, ateliers, expositions et autres expériences à partager avec le public.

Gers oblige, ces deux jours seront aussi bons vivants, accueillis sous le dôme itinérant et convivial de « Babel Gum ». Ils se clôtureront par un bal.


Page précédente