Une voix à traduire n27 avec Antoinette Rychner

21 avril 2017 / 18h30

 

  • Bibliothèque du CITL d'Arles

 

Dans le cadre de son cycle de rencontres Une voix à traduire, le Collège International des traducteurs littéraires d'Arles recevra, vendredi 21 avril à 18h30, l'auteur suisse d'expression française Antoinette Rychner pour Le Prix, un premier roman publié aux éditions Buchet/Chastel, dans la collection Qui Vive en 2015. 

Ce roman est actuellement traduit en espagnol par Hugo López Araiza Bravo qui participe à l'atelier français/espagnol de la Fabrique des traducteurs, en résidence au CITL. Voici ce qu'il en dit : "Le Prix est le premier roman de l’écrivaine suisse romande Antoinette Rychner, et pour lequel elle a reçu le Prix Michel Dentan 2015 et le Prix suisse de littérature 2016. L'auteure y raconte les affres d’un sculpteur, appelé tout simplement "Moi", obsédé par l’obtention du Prix. Sa tâche n'est pas une mince affaire : il doit scruter son nombril pour voir sortir ses "Ropfs" – sculptures mi-organiques, mi-artisanales –  il accouche donc littéralement de son Œuvre. Sans compter qu'il a une femme, un enfant, Mouflet, et bientôt un deuxième enfant, Remouflet, qui se disputent son attention. Cette lutte entre ses devoirs familiaux et sa gestation de ses œuvres menace de le déchirer.

Bien que traitant d'un sujet grave et mettant en scène une intrigue parfois dramatique, voire tragique, Le Prix est un roman plein d’humour écrit dans un style très particulier qui n'hésite pas à forcer la langue selon ses besoins."

Voir le site


Page précédente